Blogging : Comment installer le dialogue avec vos lecteurs

Tout montrer

Le parcours du lecteur jusqu’à votre formulaire de commentaire est semé d’embûches, aidez le ! Prenez le par la main et dites lui que tout va bien se passer.

Vous vous êtes lancé dans l’aventure du blogging, vos premiers articles sont en ligne et vous avez cette petite voix anxieuse dans votre tête qui se demande comment les gens vont réagir à vos écrits. Mais voilà, peu à peu, vous vous rendez à l’évidence, vous n’avez pas de commentaires.
Il y a sûrement plusieurs raisons à cela. La première, évidente, se situe au niveau de vos visites, pas de visites pas de commentaires. Cet article part du principe que vous avez des visiteurs mais que ces derniers n’interagissent pas ou peu avec vous.

L’accroche visuelle

La première chose que voit votre visiteur est l’aspect général de votre blog. Vous aurez plus de chance d’accrocher quelqu’un si votre blog inspire de la confiance et a un semblant d’ordre. L’aspect visuel de votre blog doit tout de suite donner le ton. Est-ce un blog dynamique et drôle ? Ou au contraire traite t-il de sujets sérieux  ? La seule réponse qui n’est pas valable, c’est la neutralité. Le blog qui veut parler à tout le monde, sans pour autant vraiment le faire, ne crée pas de l’engagement chez les lecteurs. Ils ne se sentent pas concernés.
Réfléchissez-bien à l’ambiance de votre blog, créez une harmonie, un cocon pour vos lecteurs, qu’ils se sentent bien pour leur donner envie de voir plus loin.

Donnez l’envie de lire – Soignez vos titres

Votre lecteur est là, il se sent bien chez vous, mais il veut rapidement savoir si il va trouver quelque chose qui lui fait envie. On le fait tous et pas que sur le web, en lisant un journal, un magazine…on lit les gros titres. Vos titres, c’est votre accroche, soignez-les. Ils sont importants pour votre référencement et pour le lecteur.
C’est un équilibre à trouver, il doit contenir les mots justes afin de savoir rapidement de quoi on parle tout en donnant le ton. Plusieurs approches sont valables, aller droit au but, l’originalité, la sobriété etc… Cela va avec l’ensemble de votre blog. Ne mentez pas, ne menez pas votre lecteur par le bout du nez. Il n’y a rien de plus frustrant que de se mettre à lire un article qui finalement ne contient pas ce que l’on recherche. La personne ne commentera pas (ou peut être si, pour vous insulter) mais en plus il vous fuira comme la peste la prochaine fois.

Structurez vos articles

Voilà ! Vous avez accrochez un lecteur, il a cliqué pour lire et se retrouve devant votre article et tout à coup, un immense bloc compact se présente à lui. Soyez sûr qu’il va faire la grimace, oui, il va la faire devant son écran. Les gros blocs de texte épuisent un lecteur à l’avance, ça le décourage. Si il est vraiment motivé il va quand même se lancer, mais son attitude changera du tout au tout et il ne sera pas forcément dans l’état d’esprit d’entamer la conversation avec vous. Comprenez-le, vous lui avez mis des bâtons dans les roues.
Cela ne veut pas dire que les longs articles sont à proscrire, non, cela veut dire qu’il vous faut les structurer.
Il y a plusieurs façons de faire. Comme à la vieille école, vous pouvez mettre des parties numérotées, c’est très académique, peut être pas original mais c’est une valeur sûre.
La tendance veut que l’on mette en avant des portions de texte, une phrase accrocheuse issue de l’article. J’aime beaucoup cette technique. On rassure le lecteur, on lui dit « tu vois, mon titre ne t’a pas menti je parle bien de ça ! ». Ici aussi c’est un équilibre, il faut trouver la bonne phrase au bon moment.

Votre opinion compte

Votre lecteur s’est donc lancé, il vous lit, il veut savoir ce que vous pensez du sujet, comment vous l’abordez. La première erreur qu’un blogueur peut faire est de ne pas avoir d’opinion ou plutôt de ne pas vouloir l’exprimer. Pourtant, votre opinion c’est l’originalité de votre blog.
Si vous vous mettez à parler de façon large vous allez tomber dans la masse de blogs qui exprime la même chose, de la même manière, avec le même ton et comme on dit, ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick.
Exprimer son opinion dans le champ vaste de l’internet ça peut faire peur, oui parce que pouvez récolter des commentaires négatifs. Brrrrr. Mais sans votre opinion vous n’aurez pas non plus les positifs. Si la peur vous empêche vraiment de vous exprimer, il est temps de reconsidérer votre activité de blogueur. Quoique vous fassiez, un jour ou l’autre un commentaire négatif tombera, il faudra savoir le gérer. D’ailleurs, allez voir le tutorial sur la gestion des commentaires cela pourrait vous être utile.

Votre expérience personnelle

Un autre moyen d’engager de lecteur est de partager votre expérience personnelle. Exprimer son expérience, des morceaux de vie, cela crée une confiance avec vos lecteurs, mais il faut que vous soyez prêt à le faire. Ne le faites pas par force, il n’est pas donné à tous de s’ouvrir au monde même pour de petites histoires. Cela aide mais ce n’est pas indispensable.
Si vous décidez de raconter un instant de vie, faites attention de ne pas impliquer précisément des personnes sans leur consentement, si vous ne pouvez pas l’avoir, rendez ces personnes anonymes.

Posez des questions

Si votre lecteur est sur votre blog, lit votre opinion, comprend que c’est un lieu d’échange et reste,  il y a fort à parier qu’il aimerait bien partager la sienne. Donnez lui un petit coup de pouce, le lecteur peut être un peu timide. Il se demande si vraiment son avis et si important que ça. Posez lui directement la question. Évitez les « Qu’en pensez-vous ? » mais optez pour des questions précises.

Engagez l’échange

Vous avez donc tout fait pour mettre en confiance votre lecteur mais ce n’est peut être pas suffisant. Si le premier pas est difficile pour les personnes qui vous lisent faites le vous même. Allez voir d’autres blogs, commentez, participez en donnant réellement votre avis. Par pitié ne dites pas quelque chose de bateau en plaçant l’adresse de votre site.
Vous pouvez même, dans votre article, citez des phrases que vous avez lues ailleurs et contactez la personne pour la notifier. Elle sera curieuse, peut-être même honorée.
N’oubliez pas que derrière les autres blogs il y a des gens comme vous qui cherchent à faire leur place dans la jungle sauvage du web. Une entraide et un échange régulier peuvent devenir un outil très puissant sur le long terme.

 

Claire
Claire
Je suis graphiste et web designer spécialisée sur WordPress au Pays-Basque

2 Comments

  1. Remitz dit :

    L’entraide et l’échange, c’est l’esprit même d’Internet!
    C’est sa philosophie originelle.
    Sa raison d’être.
    Sa beauté!

    Il y a bien longtemps que je n’avais pas commenté un blog, mais la visite de ton site web – que j’ai découvert via ton « follow » sur Twitter – a aiguisé ma curiosité… En plus d’être quasiment voisins, il semblerait que nous partagions une même vision du web et une exigence rédactionnelle essentielle à mes yeux. Ça fait plaisir! 😉

    Bref, je t’invite à me recontacter par mail que je vais renseigner dans ce formulaire – et non via une page « contact » 😉  » si tu souhaites partager un peu sur le sujet. C’est avec plaisir que je partagerais avec toi mon expérience et te présenterais, si besoin, à quelques amis qui commencent à compter dans le milieu de la com’ et du web au Pays Basque… Comme eux, je suis persuadé que nous avons tout à gagner à travailler en synergie!

    Sur ces quelques mots, je te souhaite une bonne journée, et une bonne continuation!

    • claire dit :

      Bonjour,
      Je t’ai envoyé un e-mail mais je ne sais pas si tu l’as reçu. En tout cas merci pour ce commentaire et à bientôt j’espère.

Laisser un commentaire