Blogging: un peu d’histoire

Tout montrer

Il y a quelques temps, le blog marketing de HubSpot a sorti un article sur la chronologie de l’histoire du blogging. J’ai trouvé ça intéressant de comprendre la création de cet outil qui est devenu si puissant. Il est toujours bon de comprendre le passé pour comprendre le présent. Nous allons donc nous aussi à notre tour faire un rapide passage sur l’histoire du blog, aux États-Unis, bien sûr, mais aussi en France.

La naissance du mot « blog »

En anglais les premières apparitions des blogs se faisaient sous le terme « weblog », « personal web page » (page web personnelle) ou « online diary » (journal en ligne). En français on n’était pas bien loin de la traduction littérale avec cyber carnet, bloc-notes mais celui qui est devenu plus populaire est le terme francisé « blogue ». Terme qui a donné par la suite le mot blogueur et blogueuse.
Mais d’où vient le mot « blog » ?  Tout simplement de la contraction de l’expression « web log », log signifiant en anglais registre ou journal.

Vous l’aurez donc compris en regardant de plus près l’étymologie du mot, au tout début, un blog avait une forme tout à fait particulière, principalement celui d’un journal. Tout comme n’importe quel outil, le blog a évolué, s’est métamorphosé, certaines pratiques sont mortes d’autres sont nées. Aujourd’hui  le blog peut prendre beaucoup de formes différentes.

Les débuts : 1994

Comme toute naissance de courants, l’histoire qui entoure celle du blog est un peu brumeuse. Le New York Times Magazine a un jour décidé que le premier blog a être apparu sur le net était links.net où Justin Hall, à l’époque étudiant, gardaient des liens qui lui semblaient intéressants. links.net a débuté en 1994 et est toujours à ce jour actif (oui vous me lisez bien). Justin Hall y raconte sa vie, ses rencontres et on peut voir à travers lui l’évolution du web et sa vitesse d’expansion.
A cette époque, on appelait ça une « Page Web Personnelle », c’est en 1997 que le terme weblog a fait son apparition sur le site Robot Wisdom.

En France nous ne somme pas en reste. Les premières esquisses du blogging apparaissent avec le minitel (le lien wikipedia est pour les pus jeunes d’entre vous), en 1989 le service (par exemple) 3615 LS vous proposait d’avoir un nom de domaine personnalisé avec une messagerie personnelle. Hélas France Télécom a supprimé ces services parce qu’ils enfreignaient les règles d’utilisation.
C’est en 1995 que les premiers blogs en langue francophone arrivent. Montréal, soleil et pluie de Brigitte Gemmme en est un. En 1997, lors du Salon du Livre de Paris, Francis Valéry devient le premier écrivain français à débuter un blog. Il le nomme Carnets de Voyage et y décrit sa vie d’auteur. Ce blog existe encore (hé oui) et se nomme aujourd’hui Le Journal d’un Homme des Bois.

Les premières plateformes de blogs

Le courant était né, il fallait maintenant donner le moyen aux gens de s’exprimer. En 1998, le site Open Diary proposait de devenir membre afin de pouvoir commenter les articles des autres. Par la suite une cascade de nouvelles plateformes sont nées. Rien qu’en 1999 on a pu voir arriver Blogger (acheté par la suite par Google), LiveJournal ou encore Pitas.com.

Les blogs n’étant pas vraiment pris au sérieux à cette époque, il était difficile de croire qu’ils allaient un jour révolutionner notre monde et la façon dont nous allions nous informer. Révolutionner le monde ? N’est ce pas un peu exagéré ? Non pas vraiment, il faut comprendre que les blogs ont donné un moyen à des milliers de personnes d’exprimer leur opinion et que cet opinion pouvait être lu à travers le monde. Des informations qui a une époque n’étaient disponibles qu’à travers les journaux papier ou télé allaient être à portée de tous ceux qui avaient les moyens de s’offrir un ordinateur.

En France, c’est Skyblog qui est le précurseur en 2002. Le service rencontre immédiatement un franc succès auprès des adolescents qui décident de publier au grand jour leurs journaux intimes et leur amour pour les participants de la Star Academy.

La question de la liberté d’expression

Ce nouveau moyen d’expression a forcément engendré de nouveaux débats. En 2002, Heather B. Amstrong a été licencié pour avoir parlé de ses collègues sur son blog Dooce.com. La vie privée et la liberté d’expression se sont retrouvées au centre des discussions autour de cette affaire. Les limites de la vie privée sont devenues floues. Que dois-je écrire sur un blog ? Quels sont les risques ? Ont-ils le droit de me licencier pour mes articles ? Il est intéressant de noter qu’à ce jour nous n’avons toujours pas répondu à ces questions. Certains bloggers perdent leur emploi, finissent en prisonrisquent leur vie

Dans les mois qui ont suivi, on a commencé à annoncer que les blogs allaient modifier voire remplacer les médias traditionnels. L’arrivée des « live blog » est venu ponctuer cette affirmation.

Blogger, un métier

En 2002 Blog Ads est lancé et en 2003 AdSense de Google fait son apparition. Le but ? Proposer de rémunérer les bloggers contre de la publicité. Les marques ont vite compris (peut être même avant beaucoup de monde) l’influence grandissante de ces personnes exprimant leur opinion sur tout et n’importe quoi. Certains bloggers ont rapidement créé une communauté autour d’eux et ce qui au début était des tâtonnements est devenu aujourd’hui une technique à part entière de marketing. Construire un lectorat, fidéliser les lecteurs… tout ce qui a un certain point était juste un hobby est devenu un métier à plein temps.
Le visage du blogging commence à changer, des marques prestigieuses signent des contrats avec des influenceurs pour parler d’eux, offrent des produits pour obtenir un article…

2003 c’est aussi la naissance de WordPress qui va prendre une place monumentale dans le blogging mais aussi dans la création de site internet.

Le cyberjournalisme

Adapte toi ou meurt. Les journalistes et les médias ne sont plus la première source d’information. Ils doivent s’adapter à ce nouveau paysage.

En 2003, le premier live blog prend place sur le site du Guardian qui actualise minute par minute la période où le premier ministre répond aux questions. L’information devient immédiate. On révolutionne au passage le journalisme sportif qui utilisera un équivalent du live blog qu’on appelle aujourd’hui le livescore pour retranscrire en direct les matches.

On demande alors aux journalistes d’être aussi présents sur le net, on les appellera un temps cyberjournalistes. Les blogs politiques sont de plus en plus présents et deviennent une source d’informations et d’idées. La frontière entre journaliste et blogger est de plus en plus étroite, les premiers deviennent bloggers et les second obtiennent de plus en plus souvent une carte de presse.

Il était alors temps de faire entrer un peu plus de visuel dans le blogging. La vidéo qui avait déjà fait son apparition un peu plus tôt va prendre réellement sa place en 2005 lorsque Youtube est lancé. Tout d’abord un site de rencontre où les participants se filmaient pour se présenter, Youtube est devenu plus généraliste.

L’arrivée de Twitter et du microblogging

Qui peut le plus peut le moins. Écrire en 140 caractères ? C’est le format que propose Twitter a son lancement en 2006. Lancement fait par le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, avec ce le tout premier tweet :

En 2007 arrive Tumblr qui lui aussi propose à ses membres de s’exprimer de façon brève. Ce format court répond aux besoins d’informations en direct. Plus besoin d’écrire un article pour dire ce qui vient de se passer sous nos yeux. Cette rapidité va être encore plus accentuée avec l’arrivée tel un ouragan du smartphone. Il va mettre l’information au bout de nos doigts.

Mais avec cette popularité croissante, cette facilité d’expression, et ces informations directes vient également le revers de la médaille. Les insultes, le harcèlement, les fausses informations… voici les maux du blogging et du microblogging. Il est devenu de plus en plus courant qu’un blog supprime la possibilité de commenter. L’esprit de communauté n’est-il pourtant pas à la base du blogging ? Allons nous trouver une autre évolution ou le blog est-il appelé à mourrir ?

Nouvelles formes de blogging

En 2012, Evan Willians, le créateur de Blogger, a lancé Medium. Medium n’est pas une plateforme comme les autres. On peut utiliser Medium pour écrire et publier mais le site autorise les utilisateurs à mettre du contenu qu’ils ont déjà publié ailleurs afin de toucher une plus grande audience. En tant que membre vous pouvez alors voir des articles selon vos goûts où les gens que vous suivez comme sur un réseau social.

De nouvelles formes de blogging apparaissent, certaines sont un mélange entre les réseaux sociaux et le blog, certaines veulent maintenir l’idée du journal, d’autres veulent en faire des sites comme tous les autres… l’avenir du blog n’est pas certain mais sera sûrement tumultueux et intéressant. Une chose est sûre, le blogging sera ce que ses utilisateurs veulent en faire et c’est peut être finalement ce qu’il y a de plus important à retenir.

Claire
Claire
Je suis graphiste et web designer spécialisée sur WordPress au Pays-Basque

Laisser un commentaire